Le contrat socialiste : Pour des départements qui protègent et agissent pour l’avenir

Le Parti Socialiste réuni à l’occasion du rassemblement des Secrétaires de Section a lancé la campagne des élections cantonales.

Je vous le rappelle, les 20 et 27 mars prochains, vous choisirez les hommes et femmes chargés de diriger vos départements. Vous le savez, face aux démantélements des services publics de proximité, face à la situation sociale dégradée, les conseils généraux deviennent  un échelon institutionnel protecteur à condition qu’ils soient bien gérés.

Les Conseils Généraux à majorité de gauche se mobilisent pour agir et protéger. Comptez sur ma détermination et ce, malgré les désengaments de l’Etat toujours plus pénalisant pour nos territoires.

Je m’emploierai au sein de l’Assemblée Départementale, comme je le fais depuis 1998, pour bâtir avec la majorité départementale, de véritables protections.

Il est urgent de rétablir l’égalité territorial pour une égalité pour tous.

Retrouvez  chaque jour sur ces murs mes propositions.

Gérard Funès

Publicités

2 réponses à “Le contrat socialiste : Pour des départements qui protègent et agissent pour l’avenir

  1. Mr le Maire,
    Dans ce cadre cantonal mais concernant plus particulièrement notre ville, nous sommes nombreux et peut-être aussi y compris les élus, à avoir appris avec étonnement et stupéfaction qu’un train de déchets radioactifs avait circulé sur la voie RER-C dans la nuit du 7 au 8 février 2011 en direction de Versailles, pour rejoindre le site de retraitement de la Hague.
    Evidemment, notre sommeil n’a pas été perturbé par ce transfert, et tout s’est bien passé…pour cette fois… Permettez-moi de vous demander quelle action avez-vous entrepris auprès des autorités compétentes pour qu’un tel transport ne se reproduise plus à l’avenir sur le territoire de notre commune.. Il en va de notre sécurité à tous, quelle que soit la position que l’on a par ailleurs sur le nucléaire et ses déchets.
    En vous remerciant,
    J-L Bordet.

    • Bonjour Monsieur Bordet
      Je vous remercie du courrier que vous m’avez adressé au sujet du convoi de déchets nucléaires qui a traversé Chilly Mazarin l’autre matin. J’ai été particulièrement choqué par le mutisme et la désinvolture avec lesquels ce transport s’est effectué. J’ai aussitôt saisi le préfet et vous communique les termes de ma lettre :

      « Monsieur le Préfet,

      J’ai appris, avec stupéfaction, par un média que dans la nuit du 7 au 8 février, un train chargé de 13 tonnes de combustibles nucléaires a « emprunté » le RER C, à hauteur de Chilly-Mazarin.

      Je m’étonne fortement que ni les populations, ni même le Maire n’aient été prévenus par vos soins de ce passage.

      En effet, nous recevons quasi quotidiennement des avis d‘alerte de la Préfecture pour des causes diverses : neige, verglas, vents, inondations et en vertu d’une application large du principe constitutionnel de précaution.

      Je m’interroge, donc, sur les raisons pour lesquelles ce principe de précaution n’a pas été mis en jeu en l’espèce.

      Dans l’attente de vous lire,

      Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, à l’assurance de ma considération distinguée.

      Gérard FUNES »

      Je ne manquerai pas de vous faire connaître la réponse à cette lettre.

      Veuillez agréer, Monsieur Bordet, l’expression de mes meilleurs sentiments
      Gérard Funès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s